« La Méthanisation prend un coup de barre »

Canard Enchainé du 24 novembre 2021 Professeur Canardeau

Et oui les méthaniseurs ça EXPLOSE, ça POLLUE et ça PUE quoiqu’en disent tous les moutons qui dansent pour le gaz vert. Interpellez vos préfets, exigez un recul des unités par rapport aux riverains et à tous les points d’eau, ruisseaux, nappes, etc. Il est temps d’arrêter les dégâts.

Les accusés : « Ils sont tous ingénieurs (??) , décrits comme brillants par Me Pierre Lacroix, en défense, « mais même avec des gens comme ça, la route n’est pas droite », estime-t-il, plaidant la bonne foi, L’accusation : Me Verdier désigne les prévenus : « Ce sont des financiers, sans foi ni loi », venus « récupérer des subventions » autour d’un procédé novateur, présenté comme écologique, avec l’aval des élus du secteur. Pour Me Sergeant, « c’est de l’amateurisme, du je-m’en-foutisme », pour la Fédération de pêche du Cantal, « ils ont des enfants, mais on a l’impression qu’ils se fichent bien de savoir quelle terre ils vont leur laisser… »Le procureur : « Je n’ai toujours pas compris ce qu’il fallait faire pour que ces usines de méthanisation arrêtent de polluer, enchaîne le procureur, Paolo Giambiasi. La logique économique prévaut. On exploite, on exploite, on exploite. » via Association Bien Vivre En Anjou ABVEA

La méthanisation agricole, une énergie qui sent le Gaz !

sortie du livre de Christophe Gatineau aujourd’hui samedi 20 novembre 2021
Le Jardin Vivant

Sortie aujourd’hui du livre de Christophe Gatineau « La méthanisation agricole, une énergie qui sent le Gaz ! »

Ce qu’ils en disent et comment acheter ce livre :

Daniel CHATEIGNER : « Si je dis que ce livre est vraiment original, car court sans rien oublier, instructif, car c’est le premier à ne pas vanter l’invantable, simple à lire, mais pas simpliste, précis, car court et à contre-courant des idées matraquées à grands coups de pubs mensongères, il n’éveille pas que la curiosité. À mettre entre toutes les mains et à lire absolument parce qu’on en sort éclairés sur tout un tas de relations entre méthanisation, sols, climat… Lorsqu’on plonge dans la première page, on ne peut qu’en ressortir par la dernière grâce à la couleur jaune de couverture qui met un peu de soleil à ce sombre merdier tout le temps de la lecture, on va me dire que je suis juge et partie. Alors je ne le dirai pas comme dirait l’autre… »…

Dans sa rubrique Tribune, Nature et Progrès donne la parole au CNCMch (Collectif National Vigilance Méthanisation- canal historique)

Nature et progrès nov dec 2021 Les citoyens vus d’en haut

Comment s’orchestre la manipulation des Lobbies du gaz « vert », d’Engie, la FNSEA, Total, l’AAMF, GRDF,… Vulgarisation des idées dominantes, du bio à toutes les sauces, La guerre des mots n’a pour but que de tromper l’imaginaire collectif en rendant vertueux ce qui ne l’est pas.  CNVMch

cash investigation Méthanisation la grande illusion

cash investigation 11 novembre 2021

Comment et pourquoi parlent-on d’un incident au lieu d’un grave ACCIDENT ? 180000 personnes privées d’eau potable jusqu’à 50km du site Est ce que cet accident a été médiatisé dans les médias nationaux ? Non il ne faut pas qu’on se pose de question.

Des accidents de méthaniseurs qui inquiètent les riverains

La CGT Sud Loire dit non au méthaniseur XXL

Le projet de méthaniseur devrait être trois fois plus grand que celui qu’a construit Nature Energy au Danemark.
Presse Océan 11-11-2021

« Un nouveau projet inutile » Le projet de méthaniseur à Corcoué-sur-Logne, porté par la société danoise Nature Energy (à 49 %) et la coopérative Herbauges (à 51 %), est un nouveau projet inutile, qui se drape de bonnes intentions environnementales mais qui n’a d’autres objectifs que le profit en s’appuyant sur l’argent public. Le principe même de la méthanisation qui est d’utiliser des déchets (fumier, lisier) pour produire de l’énergie est détourné. En effet, la taille de ce projet et sa conception font que les agriculteurs travailleront à la production de déchets pour la méthanisation.

Un projet « Contestable écologiquement, socialement et économiquement »

Méthaniseur XXL à Corcoué sur Logne : le Département de Loire-Atlantique donne un avis défavorable

En face la Coop d'Herbauges,
Pour le Département, le site envisagé pour l’implantation du méthaniseur XXL n’est pas compatible avec les infrastructures routières le desservant. ©Le Courrier du pays de Retz Par Laurent Renon 10 novembre 2021

Le Département redoute « une dégradation prématurée et prévisible du réseau routier, y compris avec le passage du gazoduc de 12 km destiné au transport du méthane jusqu’à Machecoul ». Des aménagements nécessiteraient des acquisitions foncières, en contradiction avec son engagement de « zéro artificialisation nette ».

Le conseil départemental dit non au projet de méthaniseur XXL

La coopérative d'Herbauges est installée à Corcoué-sur-Logne. Son méthaniseur pourrait voir le jour juste à côté.
20 minutes Planète Julie Urbach 05 novembre 2021

Le projet de super méthaniseur porté par une coopérative agricole sur la commune de Corcoué-sur-Logne (Loire-Atlantique), au sud de Nantes, verra-t-il le jour ? La question se pose alors qu’il récolte déjà l’opposition d’associations et d’une partie des riverains, qui multiplient les manifestations. Ce vendredi soir, c’est le conseil départemental (PS) qui le fragilise encore en prononçant un « avis défavorable » au sujet du projet MéthaHerbauges, « dans le strict cadre de sa compétence ». « Après l’analyse des éléments communiqués, il en ressort que l’implantation du projet (…) est incompatible avec les infrastructures routières existantes et nécessiterait d’importants aménagements routiers »

les routes ne sont pas adaptées pour 200 passages de camion par jour

Nantes : manifestation contre un projet de méthaniseur industriel à Corcoué-sur-Logne

Nouvelle mobilisation contre le projet de méthaniseur géant de Corcoué-sur-Logne, au sud de Nantes. Le Préfet de Loire-Atlantique doit prendre une décision dans les jours à venir. « L’État a installé un rouleau compresseur de la méthanisation qui demain risque de mettre à mal l’ensemble des agriculteurs et en particulier les éleveurs. « 

France Télévisions Juliette Poirier

Environ une centaine de personnes se sont données rendez-vous devant la préfecture de Loire-Atlantique.