19 octobre 2020 Manifestation corcoué sur logne écoutez, RTL en parle

L’ odeur du fumier, ils n’en veulent pas, et ils se sont réunis ce lundi 19 octobre pour le dire. La commune de Corcoué-sur-Logne, à 30 minutes au sud de Nantes, a été choisie pour installer un futur site géant de méthanisation capable de recycler plusieurs centaines de milliers de tonnes de déjection animale par an. Mais les habitants ne souhaitent pas voir leur village devenir, ils le disent eux même, « la capitale de la bouse ».

Les opposants à ce projet pharaonique dénoncent la méthanisation industrielle. Cette usine XXL franco-danoise doit coûter 70 millions d’euros et rassembler 230 exploitations agricoles. Elle devrait être capable de traiter 548.000 tonnes de lisier par an. 

« Moi, ce que je crains le plus, c’est d’avoir une agriculture qui devienne forcément intensive avec des vaches dans les étables pour pouvoir récupérer le lisier et non plus au pré où ce sont les meilleures protéines, regrette une manifestante. On va produire du gaz à grandes dépenses de diesel puisqu’il y aura des camions qui vont rouler du matin au soir. »

On est sur l’industrialisation de l’écologie Damien, porte parole du collectif d’opposants. Partager la citation

« Je ne suis pas sûr que ce projet soit synonyme de progrès aujourd’hui », note un autre opposant. On est loin d’un projet de transition écologique selon Damien, menuisier et porte-parole du mouvement : « Là, on est sur l’industrialisation de l’écologie. »

écoutez RTL parle de la manifestation
pour écouter cliquez sur la photo

Crédit Image : Patrice Gabard/RTL | Crédit Média : RTL | Durée : 01:31 | Date : 20/10/2020

Projet de méthanisation version XXL à Corcoué

Première présentation du projet de Métha Herbauges avec le discours bien huilé des porteurs de projet. Il faut préciser que ce projet a été élaboré sans transparence et sans concertation avec les citoyens. C’est une pratique commune pour tous les porteurs de projet d’usine de méthanisation .Le collectif CVMC s’est donc chargé d’ informer la population de Corcoué sur logne puis les Maires des autres communes impactées…

Ouest France Pays de Retz par Kate Stent publié le 29 septembre 2020

La Vie Quercynoise la Méthanisation a un impact sur la biodiversité

Lors de ses recherches, Christophe Philippe a découvert que le méthaniseur de Gramat avait des conséquences sur la population de deux espèces de bourdons, qui butinent des plantes de la famille des Fabaceae, qui constituent des engrais naturels et qui disparaissent du fait de l’injection d’azote organique dans le sol. Ainsi, ces deux bourdons, mais aussi probablement d’autres espèces d’insectes butineurs, sont impactés.